Novembre est un mois cruel

Publié le par pikledoi

 

Novembre est un mois cruel, son ciel est, pour moi, un ciel de traine angeetoile.gif

 

 

Mon plus gros souci à l'approche des dates anniversaires de leur disparition vient de « mes morts », des décès  qui ont jalonné de tout près ma vie. Si, ils ne me hantent pas chaque nuit j'ai une pensée pour eux à de nombreux instants de la journée.

Pour mon Papa, les paroles de Dany, mon neveu resteront pour moi les plus vraies « Pépère qui s'en va, c'est un monument qui tombe »

Et pour Maman, un terrible regret : ne lui avoir pas dis « au revoir » et ses dernières paroles juste avant le départ de l'ambulance, entourée de toute l'équipe du SAMU, que je gênais quelque peu « embrasses-moi va !!!!!  » et ce bisou donné trop vite, trop mal pour laisser partir la civière ...et ne me doutant pas un seul instant que ce serait le dernier........

Et comment ne pas avoir de tendres pensées en souvenir de ma petite grand-mère qui a eu tellement soin de nous, ses arrières petits-enfants, remplaçant merveilleusement sa fille, partie bien trop vite elle aussi....... et dans une moindre mesure tous les autres plus ou moins proches, y compris parmi mes souvenirs.

J’entends souvent l’expression : « faire son deuil », je ne sais pas comment faire mon deuil, j’en suis incapable, je ne trouve pas le mode d’emploi qui me permettra d’accepter enfin. Il parait que tout est en moi. Je cherche vainement depuis plus de trois ans.  Peut être est ce que l’écrire, le dire, m’aidera. La mort pour moi est bel et bien cette grande faucheuse qui prend des vies sans logique, de manière injuste, parfois cruelle.

Je crois qu’en fin de compte, elle me fait peur; et quant arrive novembre, j'angoisse et je gère très mal ce gris à l'âme qui m'empoisonne.......

Désolée, pour toutes ces réflexions pas très joyeuses, mais si l'écrire m'aidait et me permettait d'y voir plus clair dans ce ciel de novembre ?



080927063233176052545075.jpg



Publié dans pikledoi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Euqino 01/11/2010 17:20



je n'ai connu mon père que 10 ans, ça ne m'a pas permis de le connaitre vraiment mais l'amour que nous avions l'un pour l'autre est en moi à tout jamais même si le manque est là depuis 33 ans...
chacun vit et réagit différement à la suite d'un décès, ce que tu vis et ressens est en toi, toi seul peut décicer ce que tu vas en faire, personnellement je pense aux défunts pendant l'année, le
1er et le 2 novembre n'ont aucunes influences sur moi, tendre bisous Annie



kooki 01/11/2010 16:19



écrire cela soulage bien souvent et j'espère de tout mon coeur que  mettra un peu de douceur sur tes pensées ..............


bisous



mary-lise 01/11/2010 15:05



contrairement à toi, annie, novembre est pour moi un mois de réflexion bien sûr mais aussi un mois qui prépare la fin de l'année, qui nous fait voir nos armoires remplies, nos congélateurs
débordant de tout ce que l'été nous a apporté, ... pommes, noix, volailles tuées, ... et bien d'autres, ...


pour ce qui est de nos morts à qui nous pensons forcément tous ces jours-ci, encore un peu plus que d'habitude, il faut aussi se rappeler que nous sommes là, garants de leur souvenir, n'y a-t-il
pas une part d'eux en nous ???


tu vois, je ne veux pas "faire leur deuil", je veux continuer au contraire à les faire vivre, ... justement, ce matin, je continuais mon arbre généalogique en photos que j'ai commencé voici
maintnant plusieus hivers, peu importe, ils continueront ainsi à m'accompagner longtemps encore, du moins, je l'espère, ...


réjouis-toi, vis, aime, ris, c'est aussi ça vivre dans leur souvenir, ...


que ces quelques mots te réconfortent, à bien vite, amitiés,


mary-lise